Les pilotes des Grands Lacs (circonscriptions 2 et 3)

Contact

Capitaine Michael Kilpatrick
Vice-président, région des Grands Lacs, Association des pilotes maritimes du Canada
Président, Corporation of Professional Great Lakes Pilots
519-427-4190   

La Corporation of Professional Great Lakes Pilots a été créée en 1962 dans le but d’offrir des services de pilotage dans les circonscriptions 2 et 3 de la région des Grands Lacs. La circonscription 3 s’étend du port Weller sur le lac Ontario jusqu’aussi loin à l’ouest que Sarnia, à l’extrémité sud du lac Huron. On y retrouve le canal Welland, le lac Érié, les rivières Détroit et Sainte-Claire, et le lac Sainte-Claire. La circonscription 3 couvre une région encore plus vaste et comprend les lacs Huron, Michigan et Supérieur, ainsi que la rivière Sainte-Marie et la baie Georgienne.

Nos pilotes

Les pilotes doivent posséder une vaste expérience de pilotage et des connaissances approfondies de la circonscription pour laquelle ils détiennent un brevet. Par conséquent, les pilotes des circonscriptions 2 et 3 sont des marins chevronnés, titulaires de divers certificats de compétence et qui ont habituellement servi durant plusieurs années à titre de capitaines à bord de navires sillonnant les Grands Lacs. Leurs compétences en matière de manœuvre de navires et de connaissances locales des circonscriptions ont été mises à l’épreuve dans le cadre d’examens écrits et oraux exhaustifs.

Les candidats sélectionnés doivent alors se soumettre à une formation pratique dans la circonscription. Cette formation comporte des affectations sur divers types de navires, sous la supervision d’un pilote d’expérience. Un panel de pilotes émérites évalue ensuite l’état de préparation du stagiaire à obtenir du gouvernement fédéral un brevet de pilote pleinement qualifié. Un tel titre est le résultat d’encore plus d’examens écrits, oraux et pratiques. Les pilotes canadiens et américains se partagent les affectations et ce, dans le cadre d’un protocole d’entente entre la Garde côtière américaine et l’Administration de pilotage des Grands Lacs, sauf pour le canal Welland où on retrouve exclusivement des pilotes canadiens. Quelque 31 pilotes canadiens brevetés exercent leur profession dans les circonscriptions 2 et 3.

Circonscription 2 des Grands Lacs
Circonscription 2 des Grands Lacs

La circonscription 2

Les caractéristiques distinctives du pilotage

Dans la circonscription 2, les pilotes doivent naviguer dans le canal Welland, une voie navigable créée de toutes pièces pour relier les lacs Ontario et Érié. Mis en service en 1932, ses huit écluses permettent aux navires de contourner les chutes Niagara par l’escarpement du Niagara, surmontant ainsi une différence de hauteur de près de 300 pieds. Les écluses du canal Welland n’ont qu’une largeur de 80 pieds et chaque fois que de gros navires se croisent, il est primordial que les pilotes exécutent des manœuvres délicates en entrant et en sortant des écluses. Ils ne disposent que de quelques pouces de marge de chaque côté !

Dans un canal aussi étroit, il est essentiel de manœuvrer le navire au plus près. La moindre fluctuation de quelques conditions variables que ce soit, notamment la vitesse du navire, la distance entre les navires, la vélocité du vent et les courants d’eau peut engendrer des effets dévastateurs sur la traversée sécuritaire du canal. Comme le pilote doit effectuer ces ajustements en quelques secondes, il se doit d’être sur un pied d’alerte, en modulant constamment la puissance du moteur, la poussée du propulseur et la direction du gouvernail.

Il faut compter plus de 10 heures pour traverser le canal et comme on change habituellement de pilote à mi-parcours, il n’est pas inhabituel, lors des périodes d’achalandage, qu’un seul et même pilote demeure à bord durant toute la durée du passage, afin de réduire les délais.

Bien sûr, la circonscription 2 ne se limite pas simplement au canal Welland. Elle comprend un certain nombre de ports sur le lac Érié, ainsi que sur les rivières Détroit et Sainte-Claire, qui desservent d’importantes installations, comme des raffineries de pétrole, des aciéries et des élévateurs à grain.

Circonscription 2 des Grands Lacs
Circonscription 2 des Grands Lacs

La circonscription 3

Les caractéristiques distinctives du pilotage

La circonscription 3 est de loin la plus vaste circonscription de la région des Grands Lacs. Elle couvre un territoire immense qui comprend les lacs Michigan, Supérieur et Huron, les affluents de la rivière Sainte-Marie ainsi que la baie Georgienne.

Les déplacements dans la circonscription, comme ceux de Chicago à Sarnia, peuvent prendre jusqu’à trois jours, de sorte que les pilotes doivent prévoir de longues affectations. Celles-ci peuvent aussi être très variées, allant de courtes affectations au port, à la navigation fluviale et au passage des écluses de Sault-Sainte-Marie. Il faut également s’attendre à des visites occasionnelles à des ports mineurs, conduisant des navires de croisière, d’affrètements de marchandises spéciales et d’ensembles remorqueur-chaland.

Compte tenu de la diversité des ports du district, de la navigation en eau libre et des entrées de brise-lames non protégées de plusieurs ports, les pilotes doivent s’investir dans la planification de leur itinéraire. Ils doivent tenir compte des fluctuations du niveau des vents et des eaux, lorsqu’ils programment leurs passages sur des lacs et aux entrées au port. Lorsqu’ils ne peuvent s’approcher des brise-lames en raison des vents et des conditions de navigation par temps orageux, ils peuvent toujours jeter l’ancre. Au cours des mois d’hiver et du début du printemps, les pilotes doivent particulièrement adapter leur conduite à la météo, afin de se prémunir contre les embruns verglaçants et déployer leurs compétences en matière de navigation dans les glaces. Les bourrasques de neige et le brouillard saisonnier représentent des défis exceptionnels dans les chenaux de la rivière Sainte-Marie.

Un autre facteur important du pilotage dans la circonscription 3, et qui est lié à l’immensité de la circonscription, repose sur les longues distances que peuvent devoir parcourir les pilotes dans le cadre de leurs affectations. Ces distances peuvent parfois excéder 1 000 km.

Circonscription 3 des Grands Lacs
Circonscription 3 des Grands Lacs